Résidence médicalisée
pour personnes agées

BIEN SITUÉE

A LA FRONTIERE DU LOIR ET CHER ET DE L’INDRE ET LOIRE

Situé dans la ville de Saint-Georges-sur-Cher, entre Chenonceaux (37) et Montrichard (41), à proximité de Francueil, Chissay-en-Touraine et Faverolles-sur-Cher, notre résidence profite d’un cadre résidentiel.

Basilique Notre-Dame de Fourvière, Lyon 5ème arrondissement
RÉPONDRE À VOS BESOINS

UNE RÉSIDENCE À VOTRE SERVICE

UN HÉBERGEMENT
ADAPTÉ

La Résidence des Cèdres propose de nombreux espaces de vie au décor chaleureux. Nos chambres, individuelles ou doubles, sont équipées de tous les éléments de confort et de sécurité. Elles sont personnalisables pour permettre à chaque résident de se sentir chez lui. Chaque chambre dispose d’une salle de bain privative, adaptée pour les personnes en perte d’autonomie.

DES ÉQUIPES DÉDIÉES
AU SOIN ET AU CONFORT

Notre équipe administrative, soignante, paramédicale et hôtelière est constamment mobilisée au service des résidents et de leur famille. Leur objectif : la satisfaction, le bien-être et une prise en soin optimale de chaque résident, dans le respect de ses attentes et besoins.

DES SERVICES PROPOSÉS ET DES MOMENTS DE PARTAGE

Restauration, animation, bien-être, lien avec les familles, notre résidence a à cœur de proposer des journées bien remplies à ses résidents…

HOSPITALITÉ, HUMANITÉ & HUMILITÉ

NOS VALEURS AU CŒUR DE NOTRE MISSION

Guillemet graphique pour citation

« Dès notre rencontre, nous nous investissons à vos côtés pour vous accueillir avec Hospitalité, vous accompagner avec Humanité, vous servir avec Humilité »

Guillemet graphique pour citation
Hospitalité
Humanité
Humilité

Nous accueillons nos nouveaux résidents en prenant en compte leur histoire, leur vécu, en écoutant leurs besoins et difficultés, pour s’adapter au mieux à leurs attentes tout le long du séjour. Nous les accompagnons avec patience et tendresse et proposons aux familles de participer à la vie de la résidence.

L’humanité nécessite une attention sans faille, une écoute exercée pour comprendre ce dont l’autre a besoin, ce qu’il désire et n’exprime pas forcément : il faut être capable de saisir son ressenti, sa perception de ce qu’il vit, de ce qu’on lui dit. C’est une capacité à entrer en contact et à développer l’empathie pour « supporter sa souffrance à ses côtés » et tenter d’en amenuiser les effets. C’est aussi une capacité à se réjouir avec l’autre d’un moment de bien être, d’un instant de joie. On ne peut être au service d’autrui sans y mettre de l’Humanité.

C’est une sorte de préalable aux deux autres, moins naturelle, plus profonde : l'humilité tout d'abord semble cousine de la modestie, de la retenue, de la réserve, de la décence ou de la discrétion ; ces vertus d'effacement et de mesure qui nous épargnent d'imposer aux autres notre présence, notre regard, notre conviction, notre jugement, et d'envahir leur espace. Être humble, c’est être vrai.

Guillemet graphique pour citation
Bernadette, 83 ANS

Résidente depuis 6 ans

« Je suis heureuse de résider dans cet établissement. Je connais bien les membres de l’équipe et ils me connaissent très bien aussi. Les activités proposées sont diverses et adaptées aux saisons, aux fêtes… Et les repas sont un délice ! L’application FAMILEO est vraiment très appréciable par ailleurs… Je suis enchantée de recevoir des nouvelles de ma famille chaque semaine…»

Guillemet graphique pour citation
Henri, 63 ANS

Fils de Bernard, résident depuis 2 ans

« Notre père a été hospitalisé, et en sortie d’hospitalisation, ce dernier ne pouvait rentrer à domicile. Mes frères et moi-même avons dû choisir un établissement au sein duquel notre père pourrait retrouver des repères, sans être trop « hospitalier ». Cet établissement a comblé nos attentes : il ressemble davantage à un hôtel qu’à un EHPAD tel que nous imaginions ces structures. De plus, la direction et l’équipe soignantes sont à notre écoute et nous informent régulièrement. Nous sommes ravis et papa a bien pris ses marques et repris des forces. C’est un choix que lui et notre famille n’a jamais regretté »